Reshat Sahitaj
Margherita Guidacci
Anne Bourrel
Petros Markaris
Jeanne Bresciani
Myette Ronday
Michel Herlan
Lydie Salvayre
Antonia Pozzi
Petros Markaris

23 ans !

Accueil > LITTERATURE > Brèves de lecture > Katiba - Jean-Christophe Rufin

Katiba - Jean-Christophe Rufin
samedi 4 mai 2024 par Jean-François Ponge

Pour imprimer


Gallimard (collection Folio), 2015, 890 pp.

Katiba est un roman d’espionnage de haute volée, conforme aux schémas habituels du genre : une belle espionne, un bel espion, chargés par leurs officines respectives de se rencontrer et surveiller mutuellement. Mais derrière cette façade du roman d’action, et de l’action, rassurez-vous, il y en a en veux-tu-en-voilà, se cache une étude très poussée des ressorts de la géopolitique, mêlant intérêts économiques des grandes puissances, prétentions territoriales et essor du djihadisme, ainsi qu’une fine analyse psychologique de ce qui meut les individus lorsqu’ils sont à la recherche de leur identité. Les protagonistes principaux, Dimitri et Jasmine, auxquels se joint Kader, constituent un trio auquel il est difficile de ne pas s’intéresser, pour ne pas dire s’identifier, tant leurs défauts et qualités, malgré leurs outrances, sont ceux que tout un chacun porte en soi. J’ai particulièrement apprécié la façon dont l’islam "combattant" est vu "de l’intérieur" et non pas diabolisé selon les canons des médias occidentaux. Un roman d’espionnage "intelligent", mêlant l’expérience personnelle de l’auteur et des témoignages dignes de confiance, comme expliqué dans l’excellente postface de l’auteur, sans que cela nuise jamais à l’efficacité du récit, que l’on dévore du début à la fin…

Copyright e-litterature.net
toute reproduction ne peut se faire sans l'autorisation de l'auteur de la Note ET lien avec Exigence: Littérature

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


©e-litterature.net - ACCUEIL