Col-loque incar-nation de Colette 13-14 (...)" />
Amélie Nothomb
Franck Bouysse
Tristan Corbière
Dido Sotiriou
Daniel Cohen
François Cheng
Jacques Ferrandez
Jorge Semprun
Chantal Robillard
 Nimrod

20 ans !




Accueil > L’ATELIER > Col-loque incar-nation de Colette

Col-loque incar-nation de Colette
samedi 25 juin 2016 par Fanny Così

Pour imprimer


Col-loque incar-nation de Colette

13-14 mars 2009 à l’IMEC (Caen)

Nanaé TSUDA

Travail négrier

Stéphanie Michineau –reconduit

à la hâte à Beauvoir sur Mer, le 24 juin S0IT 3J0URS APRES

- Il y a pire que le noir. «  Il y a le nègre du noir. »

La perturbation de la sexualité ou sa confirmation

La mysogynie(suc) dans le monde saphique

L’inversion sexuelle

De la métaphore à la métamorphose de la « femme-chatte »



« L’hymne à la jouissance » ou son silence

De la femme libre à la femme-objet

6. […] des conduites masochistes s’ébauchent chez la femme qui cherche à susciter chez l’homme le maître, le tyran qu’il n’est pas. (Beauvoir 0p cit p.255)

7. Je suis douce avec lui et je me fais petite ; […] je ne demande rien et je fuis la discussion dans la crainte sage de le voir me céder tout de suite et qu’il tende vers moi sa bouche en un oui trop facile… » (CM Pl.I p.386)

8. [L’homme] considère le lit comme le terrain où doit s’affirmer son agressive supériorité […] ; il exige que son consentement soit une défaite […] (Beauvoir 0p cit p 601)

De l’homme – sujet à l’hom(m)e subalterne

9. […] il n’a d’autorité que dans les caresses. (C/M Pl.I p.386) : nous insistons.

10. […]la femme qui ne se veut pas vassale de l’homme est bien loin de toujours le fuir : elle essaie plut0t d’en faire l’instrument de son plaisir. (Beauvoir 0p cit p.199)

L’émancipation de la jouissance

Fin de l’app£l [des notes] et mise entre crochet, cap’taine !



L’absence de « la solidarité féminine » ou son retard

La suppression --&et le refus de la maternité

II. A moins qu’une lecture psychanalytique n’attribue à cette absence de mère le besoin fervent qu’éprouve l’héroïne ad0lescente15 de chercher l’affect° de Melle Aimée […] de s0uffrir jal0use_\ment

/_des amu0urs saphiques antre celle-ci et la directrice d’é.cole (…

Et de se lier d’mitiés trop intenses aussi affect_\tueuses que Cruelles avec ses camarades de classe

Les amis de Colette

N

Le manque de miracle du miroir

12. Il incite même les femmes à jouir entre elles. Sous son regard bi en sûr- Ri en des possibilités de la mise en scène sexuelle ne []dwà lui échappel. A condit° qu’il en []swà l’0rga

Nsteur T°ut est permis (plag. Sur Luce Irigaray Ce sexe qui n’en est pas un éd. De Minuit p. 199

13 ; [c’°= c’est seul’ment quand ses doigts modèlent le corps d’une femme dont les doigts modèlent son corps que le miroir du miraculé s’achève – auteure anomyne du MA

Brève reconstitution à la dérobeé

Dont les doigts modèlent son corps que le miracle du miroir s’achève. (Beauvoir 0p cit p. 205-206)



La redéfinition de la féminitude(suc)



Conclusion Royale &rieuse (les X2)

Rien dans l’acception flauber-

Tienne de la terminologie

Lexico~

Logique .

1111111111111111111111111111111111111111111111111111111111111111111111111111111111111111111111111111111111111prises

Copyright e-litterature.net
toute reproduction ne peut se faire sans l'autorisation de l'auteur de la Note ET lien avec Exigence: Littérature

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


©e-litterature.net - ACCUEIL