A la lisière de l'année qui (...)" />
Amélie Nothomb
Franck Bouysse
Tristan Corbière
Dido Sotiriou
Daniel Cohen
François Cheng
Jacques Ferrandez
Jorge Semprun
Chantal Robillard
 Nimrod

20 ans !




Accueil > L’ATELIER > Mademoiselle Soltar

Mademoiselle Soltar
samedi 26 mars 2016 par Fanny Così

Pour imprimer


A la lisière de l’année qui s’est annoncée 2016 [~]et quelques année(s) à rebours

Mademoiselle Soltar [D’) Aigrefeuille nous fera l’immense plaisi, r tout en ravissement , de faire le déplacement afin de présenter mes livres.

VIDE0 2017 en préparation

Publicat° individuelle & collective centrées su, r principalement : - : Madame de Staël/C0LETTE-George Sand.

Editeurs mis à contribut° et au défilé en ce joli « moi « $ de Mars carnavalesque

: L’Harmattan – Vaillant (Nice/Monaco) et surtout : CLASSIQUES GARNIE/R (grand .R) / / /de La Roxche sur Yon vers Paris

Br0d£ri£ autour d’1communication [scripteur) Impair et passe : -Y-:

Marguerite Audoux ou la manière de son livre à []true-( english]

La première femme du peuple à entrer en littérature fut Elisa Mercoeur au XIXè siècle. 100 ans plus tard, les difficultés furen,t tout aussi quasi-insurmontable,s pour voir fleurir une littérature féminine d’expression sociale et il n’est rien moins que certain que

… …. vY…. Yv.. La B£lle £p0que ait favorisé son éclosion qu£ scandalisaient les hommes []de lettres lorsqu’un bouton venait à éclore (et possiblement) entamer leur chemin(emen)t de conquérant¤$.

1111111111111111111 Madame Marguerite Audoux &&&&&&&&&&&&&

vécut à cheval sur –rien moins qu£-2 siècles : née en 1863, les problèmes sociaux inhérents à son époque ne lui furent pas

Héla-hélas_£t lasse : -en trois temps-_\ : épar

-gnée.

Elle succomba dans les bras de la mort en 1937 ayant été ce que l’on pourrait qualifier sans forcer le sujet : -_/

un précieu Xtémoin de la première ~ ~ pui(t de la seconde guerre M0NDIALE. Marguerite n’était pas, à pr0prement parle,r une « professionnelle de l’écriture mais £lle y fut conduit£ par inclination &¤$entiment profond.

4 romans uniques en leur genre furent le fruit d’une composition achevée : 2 à la B£lle £p0que &2 dans les Années F0lles.

Les questions à se poser ; quelques-unes tirées au hasard dans le fourmillement d’une activité débordante et san.g entraves.

Peut-on soupçonner

… … vY… Yv.. en braille, 1évolution au sein des thèmes portés à investigation dans l’écritre. Si tel est le cas, CREUS0NS : est-ce la résultante de la péri0de 0u à un mérite/ess0rt pers0nnel que [L’) on pourrait retrouver dans autres circonstances.

C0MMENT la b£lle £p0qua était-elle percu£ à travers ses livres. Une traace /un fil conducteur à suivre --~>

L’émergence des femmes de la sus-nommée classe lab0rlaborieuse [en deu Xtemp)¤$ fut-elle versée au d0ssier par des non-dits à moins que cela soit l’exact inverse

des avancées _-/ que l’hist0ry explique sans difficultés, aucune.

La dite B£lle Dam,e en ce jeudî-J£/ / / c0mme j0ute verbale, avait-elle pleinement conscience &mesure de vivre LA B£lle Epoque 0u là-encore ,est-ce (L’]inverse qui est à dé. .chiffrer (petit r.

Autant d’interr0_

Gati0n que la C0MPA-

RAIS0N

-thématique

- stylistic »

- narrato//logique des 4 0uvr. .ages –dT le tout premier fut saisi par le PRIX FEMINA en 1910 Ns s0u-

Lign0ns à la hâte – peut décemment éclairer, de f0rte manière, auX regard¤$ de l’0EIL hiST0RY// instruit @ce sujet-femme.

Décryptage et complet éclairage dans le collectif (à paraître sous-peu) : dictionnaire des poètes sociaux. Pr de plus amples détails &et à seule fin de faire « sh0rt »lyre

ici < se reporter à

.. vY…… Yv….. –Y- N0UVELLE ACTµé @[L’)ETAT D’URGENCé £accentué –cinglant –sanglant et « cingle ¤£l’accent est t0mbe» []les 3 ! FB 016-20 : x : Fanny Causi cause t0uj0urs …..Paris/La R0CHE//fl0tant sur [L’)Y0N

La Roche sur Yon profondément S0LIDAIRE de Paris eû égard (u chapeauté) au Xune fois de trop encore !

Xrécents &M0NSTRUEUXévénement¤s. ST0P



















__________________________________-_\divergences en d’s0us_cape

La haine des pr,vinces françaises à l’endr,it du Pays du G,lfes /// c,llectif prélevé : x : Edilivre





/_________________________________________________________________________________



La R0CHE SUR Y0N : ici

//~and N0W~ au 20/02/2016



Vanité T0UT [N’) est que Vanité – V0U餣 au passage et à l’éphémère 1RET0UR AUX 0RIGINES (la pré

Hist0ire)~éé)-

Passe et Im~PaiR (grand R. bar0que) £t S0uffffle DIVIN

&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&



« il s’agit de spécimens d’un bestiaire disparus de la campagne d’Egypte de Napoléon » racontent les archéologues de la Compagnie La Machine(Nantes)

.

auf wiedersehen CARDE DIEM

et cercle c0urt-circuité des p0ètesses disparu¤e$

au n »0mbre du réalisme

Copyright e-litterature.net
toute reproduction ne peut se faire sans l'autorisation de l'auteur de la Note ET lien avec Exigence: Littérature

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


©e-litterature.net - ACCUEIL