Panaït Istrati
Guy de Maupassant
Rainer Maria Rilke
 Hölderlin
Michel Schneider
André  de Richaud
Albert Camus
Gilles Leclerc
Aldo Naouri
David Diop

19 ans !




Accueil > LITTERATURE > Nouvelles de la littérature > Les Charmes de Baden-Baden par Gérard de Nerval - Jean-Paul Klée, Olivier (...)

Les Charmes de Baden-Baden par Gérard de Nerval - Jean-Paul Klée, Olivier Larizza

Ouvrage paru aux Editions Andersen dans la collection Evasion

mardi 9 février 2016 par Françoise Urban-Menninger

Après le succès du "Nouvel An à Bruxelles" signé par Olivier Larizza, les éditions Andersen récidivent avec un nouvel opuscule qui vante "Les Charmes de Baden-Baden". Ce livre "d’un nouveau genre" comme se plaît à le définir Olivier Larizza, tient tout à la fois du guide touristique et du récit de voyage. Il nous entraîne sur les pas empreints de poésie de Gérard de Nerval et de Jean-Paul Klée. Olivier Larizza, cerise au kirsch, sur ce savoureux gâteau de Forêt-Noire, nous offre en prime des notices pour le moins originales !

Les têtes couronnées de toute l’Europe venaient au XIX e siècle s’étourdir dans le raffinement de cette ville d’eaux, de jeux, de fêtes et de musique, réputée pour ses thermes. "On badinait beaucoup à Baden-Baden...", remarque malicieusement Oliver Larizza dans sa préface.

Dans ses souvenirs rédigés lors de séjours effectués vers 1838 à Baden-Baden, Gérard de Nerval nous décrit une ville "perpétuellement en fête" et évoque "une illusion scénique" que le grand-duc de Bade aurait "machiné".
Car Baden-Baden est une ville où l’on va au théâtre, où on fréquente les tables de jeux, où l’on s’apprête en grande pompe pour des bals masqués à nul autres pareils !

Jean-Paul Klée prolonge à l’envi le charme de cette rêverie éveillée dans ses propos qui nous restituent la féerie d’antan. Nous y croisons les ombres sublimées de Marlène Dietrich et de l’Aga Khan "enveloppés de renard bleu". Nous nous pâmons dans l’odeur enivrante des cent quarante-neuf espèces de rosiers de la fameuse Roseraie qui, selon Jean-Paul Klée, contribuèrent "à la folie naissante de Nietzsche".

Fidèle à lui-même et dans un style reconnaissable entre tous, Jean-Paul Klée nous offre la quintessence d’une ville éblouissante, sa "vapeur dorée" dont le kitsch et le romantisme font partie intégrante !

En bon guide touristique, ce petit livre illustré s’achève avec quelques adresses finement choisies qui nous indiquent où dormir, se restaurer, se promener qu’Olivier larizza aura testées avant de nous les conseiller sur le ton badin, bien évidemment de mise !

Françoise Urban-Menninger

Copyright e-litterature.net
toute reproduction ne peut se faire sans l'autorisation de l'auteur de la Note ET lien avec Exigence: Littérature

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?


©e-litterature.net - ACCUEIL