Albert Camus
Gilles Leclerc
Aldo Naouri
David Diop
Amos Oz
Mariem Garaali Hadoussa
Jacqueline Lepaul
Pablo Neruda
Franck Bouysse
Philippe Sollers

18 ans !




Accueil > LITTERATURE > The Battle Against Control - Leslie Winer

The Battle Against Control - Leslie Winer
jeudi 4 décembre 2014 par Jean-Paul Gavard-Perret

Leslie Winer : la poésie hors de ses gonds

Leslie Winer, « O Walt », « The Battle Against Control », Editions Derrière la Salle de bain, Rouen, 2014, chacun : 10 €.

Leslie Winer brûla la vie par les deux bouts auprès de Basquiat et Burroughs avant de rentrer dans le rang. Son écriture ressemble à un poisson sans mère ou à une mer sans poisson. S’il en demeure un, il se retrouve noyé dans un flot où il perd son teint. Celle qui fut le mannequin vedette puis auteur d’un album culte fait désormais de sa « spoken poetry punk » une suite de pions pipés pour malaxer à sa main la psycho pâte littéraire.

L’ex dissolue, sacrilège, profanatrice, aventureuse, fiévreuse, forcenée, méphitique, miasmatique, non conformisme, impudique, déraisonnable parfois bavarde, parfois aphasique devient l’avenir de la poésie transformée en un babil hors norme afin que le romantique et que le romantisme soit jeté aux ordures. Quand au poème il devient chez elle un repère oxydé dans des textes où l’épique pique du nez dans une écriture morcelée afin d’harceler le logos. Sa musique en La miné n’a plus rien de ronflante. La transe (lucide ou non) devient une morphine.

Dans la réciprocité de son mystère l’image poétique n’est qu’une image, mais elle suscite le désirable. Elle est donc la forme qui révèle le désir. L’écriture devient est un bouillon au savoir aqueux. La mariée de Duchamp y trouverait sa place : celle qui naquit sous le signe de la Vierge appelle à la jouissance. Elle renaît donc du signe du Taureau. L’homme surgit en porc. Mais ce porc est épique. Il ne manque pas piquant là où mots s’aèrent. Dans « O Walt » comme dans« The Battle Against Control » ils ne sont jamais privés d’air : la fin d’un mot tronqué n’est pas la fin du monde mais la perspective d’un espoir insensé où se fécondent le clair obscur. Que sa lumière soit !

Jean-Paul Gavard-Perret



Livres du même auteur
et autres lectures...

Copyright e-litterature.net
toute reproduction ne peut se faire sans l'autorisation de l'auteur de la Note ET lien avec Exigence: Littérature

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?


©e-litterature.net - ACCUEIL