André  de Richaud
Albert Camus
Gilles Leclerc
Aldo Naouri
David Diop
Amos Oz
Mariem Garaali Hadoussa
Jacqueline Lepaul
Pablo Neruda
Franck Bouysse

18 ans !




Accueil > LITTERATURE > Amphibien - Carla Gunn

Amphibien - Carla Gunn
samedi 15 mars 2014 par Catherine Bérubé

Grandir dans un monde en destruction


Depuis plusieurs années, on tente de nous sensibiliser aux problèmes de réchauffement climatique, de disparition de nombreuses espèces animales ou de gaspillage. Amphibien est le premier livre de l’auteure Carla Gunn, ergothérapeute et enseignante en psychologie d’origine canadienne qui fait beaucoup référence au règne animal. Elle s’interrogeait sur le fait de grandir dans un monde où les écosystèmes sont en constante détérioration. À ce moment, elle s’est imaginé cet attachant petit personnage nommé Phineas William Walsh, fervent futur militant pour la cause des animaux. Il nous entraine dans son univers, nous faisant partager sa vie quotidienne et sa planète imaginaire Reull. Gunn nous transporte grâce à son écriture et ses connaissances, jusqu’à en oublier que Phineas n’est pas le véritable écrivain de cette histoire.
L’histoire va plaire à tous les amoureux de la nature grâce à la passion envahissante que cultive le personnage principal, Phineas. Il a 9 ans et se fait surnommer Phin. Ce qu’il aime par-dessus tout ? Les animaux. Dès son plus jeune âge, il est défenseur des bêtes et il tente par tous les moyens de sensibiliser son entourage à leur cause. Surtout lorsque son enseignante, Mme Wardman, présente en classe le nouvel animal de compagnie : une rainette de White de l’Australie. Le petit développe pour la grenouille, qu’il nomme Cuddle, un sentiment de compassion et de pitié énorme qui nous fait développer un doux sentiment de tendresse à son égard. Du haut de ses 9 années d’expérience, Phin nous montre rapidement qu’il est très intelligent et qu’il regorge de connaissances plus étonnantes les unes que les autres. Il peut aussi bien nous parler de son admiration pour les animaux marins que pour les singes rhésus et nous donner des caractéristiques de beaucoup d’espèces. Par contre, il dépeint les humains avec un sentiment d’incompréhension profond ; cherchant la logique dans toutes choses, les agissements humains lui semblent complètement illogiques et dépourvus de sens. Comme lorsqu’il explique que des hommes ont osé envoyer la chienne Laïka dans l’espace, en sachant très bien qu’elle n’en reviendrait pas vivante. Il en développe malheureusement une grande anxiété qui lui fait souhaiter la disparition des hommes sur Terre, ce qui fait perdre la tête à sa mère Liza, qui ne sait plus quoi faire. Pour s’évader des problèmes terrestres, Phineas imagine la planète Reull peuplée de créatures étranges qui l’aidera à calmer son anxiété.

La planète Reull m’a fascinée. Non seulement puisqu’un enfant de 9 ans y fait de magnifiques et amusants parallèles avec l’humain, mais aussi puisqu’il m’inspire avec l’imagination débordante dont l’enfant fait preuve. Par exemple, il personnifie les humains comme étant des gorachs : des créatures envahissantes, composées de 90 % de liquide et de 10 % de solide, laissant du poison partout où elles passent. Selon moi, ça ajoute une parfaite touche de fantastique qui apaise l’histoire de son contexte sérieux. Il y imagine une solution formidable afin de mettre fin à l’extermination d’autres espèces présente sur Reull par les gorachs que je vous laisse découvrir durant votre lecture. Avec ces courts interludes dans le monde de Reull, on peut oublier le fait que Phineas n’est pas le réel auteur de l’histoire, mais que Carla Gunn est derrière tout ça.
D’origine anglaise, son succès, à la suite de la sortie du livre en 2009, lui a permis de faire traduire le roman en français, en allemand, en italien et en espagnol. La qualité de sa plume et le monde dans lequel elle nous emmène lui valent bien ce succès. Son roman est présenté comme le journal intime de Phin où il y raconte ses réflexions logiques et ses remarques déconcertantes sur le monde qui l’entoure et les humains. Le petit bémol est qu’il ne possède pas de chapitre, certains ne s’inquiétant pas particulièrement des bêtes, trouveront peut-être l’histoire longue. De mon côté, j’aime les sages paroles écologistes que recèlent cette charmante histoire et j’ai trouvé innovateur de pousser plus loin l’ambiance de journal intime du jeune garçon. Les phrases, en majorité courtes, nous transportent dans l’esprit simpliste d’un enfant toutefois incroyablement futé. Elle réussit à nous faire sentir ses peines, ses joies, ses inquiétudes, son amour pour sa maman et son aversion pour la fréquentation de celle-ci ; on développe réellement une sorte d’amitié avec ce fascinant personnage grâce à cette intimité que l’on a l’impression de partager avec lui. Il n’y a pas de doute, durant toute notre lecture, on sent que la romancière a une grande connaissance de la psychologie des enfants. Elle décrit tellement bien la détresse du problème anxieux du fils en utilisant constamment une tonalité tragique en parlant du futur des animaux sur Terre. Elle détaille avec justesse les sentiments qu’il éprouve et les dilemmes qui le hantent.

En conclusion, l’histoire m’a fascinée et émue tout au long de ma lecture et je la conseille fortement aux amoureux des animaux. L’écrivaine nous fait traverser plusieurs émotions au travers les yeux du formidable petit Phin, à qui on s’attache impérativement lorsqu’il vous entraine à faire de si merveilleux voyage sur la planète Reull. Pour ceux qui ne sont pas passionnés de lecture, je suis heureuse de vous apprendre que nous pourrons retrouver Phineas sous les feux de la scène lors de son adaptation théâtrale. Actuellement en production par Downstage, une compagnie de Calgary, sa sortie est prévue pour cette année !
850 mots



Livres du même auteur
et autres lectures...

Copyright e-litterature.net
toute reproduction ne peut se faire sans l'autorisation de l'auteur de la Note ET lien avec Exigence: Littérature

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?


©e-litterature.net - ACCUEIL