Panaït Istrati
Guy de Maupassant
Rainer Maria Rilke
 Hölderlin
Michel Schneider
André  de Richaud
Albert Camus
Gilles Leclerc
Aldo Naouri
David Diop

19 ans !




Accueil > PHOTOGRAPHIE > Gabriel Veyre : Dans l’intimité du Maroc.

Gabriel Veyre : Dans l’intimité du Maroc.
dimanche 1er décembre 2013 par Abdelali Najah

Gabriel Veyre a exposé sa collection photographique et filmique à la Galerie A. Khatibi (Citerne portugaise) à la Cité portugaise d’El Jadida du 8 au 22 août 2012.

Cette collection intitulée« Dans l’intimité du Maroc », et composée de photographies et de films inédits et réalisés dans le Maroc entre 1901 et 1936 par Gabriel Veyre, est produite par l’Institut français du Maroc dans le cadre de la saison culturelle France-Maroc en partenariat avec la galerie Lumière des Roses, le Musée Nicéphore Niépce et les Editions Malika. Une dimension visuelle digne d’un grand ethnographe comme Michaux-Bellaire et une documentation riche en informations détaillées à la manière de Jacques Berque sur le fin fond d’un Maroc à l’aube du XXème siècle.

Gabriel Veyre : « dans l’intimité du Maroc »
27/08/2012

La collection Gabriel Veyre : une exposition plurielle

Cette exposition présente une soixantaine de grandes diapositives, des autochromes (le premier procédé industriel de photographie en couleurs mis en point par les Frères Lumière en 1905) exposés en transparence dans des boites lumineuses accrochées aux cimaises. Ces autochromes qui ont été réalisés entre 1934-1935, marquent les contours d’un Maroc traditionnel par le biais des paysages nocturnes, des villes impériales et des portraits des « Indigènes ».

Un film muet de 60 minutes signé Gabriel Veyre en 1934-1935, trace un panorama exhaustif de différentes villes, lieux et scènes de la vie quotidienne marocaine ; un des premiers films couleurs réalisés au Maroc en 16 mm.

Des photographies réalisées avec un stéréoscope (également exposé), permettant de voir la projection en relief grâce à des lunettes adaptées, sont dédiées à la vie de Gabriel Veyre, à la vie à la cour chérifienne en 1901, et aux séquences importantes et marquantes de la vie quotidienne dans les médinas de Fès et Marrakech.

D’autres petits films, les premiers tournés à Marrakech au Maroc en 1901 par Gabriel Veyre, le cinématographe des Frères Lumière.

 

Gabriel Veyre : un photographe insolite

En 1896, Gabriel Veyre à l’âge de 25 ans parcourt déjà le monde pour le compte des frères Lumière, inventeurs du cinématographe et de la photographie des couleurs, afin de faire savoir et promouvoir leur nouvelle invention à travers le monde. En 1901, un poste d’enseignant de photographie pour le compte du jeune sultan du Maroc, Moulay Abd el Aziz, lui a été proposé, une mission qu’il accepte sans hésitation.

Dans le livre « Le Maroc de Gabriel Veyre, 1901-1936 » ( Kubik Editions), ses auteurs Philippe Jacquier, Marion Pranal et Farid Abdelouahab ont décrit avec justesse le parcours de Gabriel Veyre de la sorte :
« A 30 ans, Gabriel Veyre abandonne son métier d’opérateur du cinématographe pour les frères Lumière et part au Maroc initier le jeune sultan Moulay Abd el-Aziz aux mystères de la chambre noire. Témoin privilégié de la vie animée de la cour, Gabriel Veyre photographie sans relâche l’intimité du palais, mais aussi les scènes de la vie quotidienne dans les ruelles de Marrakech.

Il trouve dans les paysages de l’Atlas et du littoral, dans l’architecture des villes et des villages, une source inépuisable d’inspiration. Jusqu’à sa mort, en 1936, il va dresser un portrait unique du Maroc du début du XXe siècle, un Maroc poétique et légendaire, vibrant de luminosité.  »

Reste à signaler que cette collection a été inaugurée à Casablanca dans le nouveau musée de la Fondation Abderrahman Slaoui et a fait le tour de différentes villes marocaines à savoir Tanger, Rabat, Mekhnès, Oujda, Marrakech, Safi et bien entendu la ville d’El Jadida.

GABRIEL VEYRE

1er février 1871
Naissance à Septème (Isère)
1895
Diplôme de pharmacien à l’Université de Lyon
1896
Embauché par les Frères Lumière en qualité d’opérateur du cinématographe
1896-1897
1er voyage comme opérateur Lumière : Mexique, Cuba, Colombie, Venezuela, Panama
1898-1899
2ème voyage : Canada, Japon, Chine, Indochine
1899
Mission photographique en Indochine
1900
Présentation à l’Exposition Universelle de Paris des photographies et films réalisés en Indochine
1901-1907
Photographe et cinéaste du Sultan du Maroc Moulay Abd el Aziz
Réalise les premières photographies autochromes au Maroc
Correspondant pour le journal « L’Illustration »
1905
Publie un livre « Dans l’intimité du Sultan »
1908-1934
S’installe à Casablanca où il multiplie les activités : création d’usines (minoterie, scierie mécanique, briqueterie...), importation des premières voitures, installation d’une station de T.S.F., création d’une ferme pilote dans sa propriété de Dar Bou Azza (élevage scientifique d’autruches et de moutons Astrakan)
1935
Réalise un reportage photographique autochrome à travers le Maroc
1936
Meurt à Casablanca

Copyright e-litterature.net
toute reproduction ne peut se faire sans l'autorisation de l'auteur de la Note ET lien avec Exigence: Littérature

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?


©e-litterature.net - ACCUEIL