Lydie Salvayre
Antonia Pozzi
Petros Markaris
Jean-François Blavin
Elisabeth von Arnim
Christian Bobin
poésie Albanaise Anthologie
Léda Mansour
Denis Emorine
Jérôme Garcin

23 ans !

Accueil > LITTERATURE > Brèves de lecture > Les biffins - Marc Villard

Les biffins - Marc Villard
jeudi 8 février 2024 par Jean-François Ponge

Pour imprimer


Joëlle Losfeld, 2018, 117 pp.

Où l’on retrouve la Cécile de "Bird", le précédent roman noir de Marc Villard. Après la mort de son père, elle a abandonné ses maraudes nocturnes au secours des sans domicile fixe, et s’occupe maintenant des chiffonniers du "carré" des puces de Saint-Ouen, que l’on nomme localement les "biffins" (un terme argotique désignant habituellement et de manière péjorative les fantassins). Pauvres, puisqu’obligés pour vivre de trouver (ou chaparder) et de revendre, ils constituent l’aristocratie de la débine, face aux vendeurs à la sauvette qui ne disposent pas comme eux d’un emplacement réservé et d’un statut officiel. Rapidement Cécile va s’ennuyer, ne trouvant pas au contact de ces "nantis" les émotions ressenties au contact des SDF, de la vraie "galère". Comme Cécile, on ne ressent pas à la lecture de ce roman les surprises et la chaleur humaine qui émaillaient le précédent polar de cet auteur. L’atmosphère est toujours aussi lugubre, mais il manque cette petite lumière et les notes cuivrées du saxo qui éclairaient parfois la nuit. Dommage, espérons que grâce à Cécile et la suite de ses aventures on puisse à nouveau prendre du plaisir à lire Marc Villard…

Copyright e-litterature.net
toute reproduction ne peut se faire sans l'autorisation de l'auteur de la Note ET lien avec Exigence: Littérature

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


©e-litterature.net - ACCUEIL