Nul doute qu’Anne Neige a su préserver son âme d’enfant qui transparaît, lumineuse, dans "Le peintre révélé" ou "Tout l’or du monde". La quête de la lumière, qui (...)

|couper{150}|textebrut)" />
Akira Mizubayashi
Emmanuel Ruben
 Virgile
Xavier de Moulins
 Sojourner Truth
Laocratia Lakka
Laurine Roux
Dieudonné Gnammankou
Dany Laferrière
Jean-Jacques Schuhl

22 ans !

Accueil > LITTERATURE > Brèves de lecture > La fée des mouettes - Anne Neige

La fée des mouettes - Anne Neige

Contes et poèmes publiés aux Editions Astérion

mardi 24 novembre 2020 par Françoise Urban-Menninger

Pour imprimer


L’auteure qui se plaît à rêver, quand la neige tombe derrière sa fenêtre, a choisi ce blanc vocable pour signer ses écrits emplis de féerie....Car ce sont les contes russes lus ou entendus durant son enfance, en particulier "Le chat noir de Baba Yaga" qui l’inspirent encore aujourd’hui !

Nul doute qu’Anne Neige a su préserver son âme d’enfant qui transparaît, lumineuse, dans "Le peintre révélé" ou "Tout l’or du monde". La quête de la lumière, qui n’est autre que la rencontre avec soi-même, revient comme une petite musique dans chacune des histoires que l’auteure "déroule tel un ruban doré". Car il arrive à la conteuse de s’adresser au lecteur et de se confier à lui en aparté. Celui-ci devient alors son ami et entre sur la pointe des pieds dans cette danse où les mots glissent sur la page blanche.
Bien évidemment la danse est un thème de prédilection dans ce petit livre dont la deuxième partie est dédiée à Maurice Béjart.
Anne Neige qui s’est formée à la danse classique durant son adolescence évoque volontiers sa rencontre inoubliable avec Iza Emberger, artiste qui intégra le corps de ballet de Maurice Béjart à Bruxelles. Mais comme bon nombre de danseurs, cette dernière se convertit avec grâce dans la peinture où elle excelle aujourd’hui.
Anne Neige, pour sa part, a prolongé le geste par le mot, les arabesques par la poésie, développant ainsi une nouvelle forme d’écriture.
Telles des traces sur la neige, les poèmes d’Anne laissent leurs empreintes au bord de ce silence qui nous éclaire et nous parle de notre être profond. La danse et la poésie ont partie liée, Platon affirmait que ces deux formes d’art permettaient aux hommes d’accéder au Monde des Idées, quant à Mallarmé, il leur trouvait en commun ce qu’il appelait "l’hymne jaillissante".
Et Anne Neige d’écrire à propos du couple de danseurs qu’elle chorégraphie dans un poème éclairant "Ensemble ils glissent sur un lien de lumière". D’ajouter également "Le silence est la plus belle parole du geste" et de conclure, émerveillée, "L’enchantement distance le temps/ Valse avec l’irréel/ Crée l’éternité".
Et c’est bien dans cet espace-temps où dialoguent l’universel et l’intemporel que s’inscrivent les contes et poèmes d’Anne Neige !

Françoise Urban-Menninger



Et si vous restiez avec nous, il y a tant de choses à lire

Copyright e-litterature.net
toute reproduction ne peut se faire sans l'autorisation de l'auteur de la Note ET lien avec Exigence: Littérature

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


©e-litterature.net - ACCUEIL