Julia Kerninon
Philippe Annocque
Simone Morgenthaler
Lydie Salvayre
Rachid Elhachimi
Nikos Kavvadias
Simone Landry
Amélie Nothomb
Franck Bouysse
Tristan Corbière

20 ans !




Accueil > LITTERATURE > Encore quelques années à vivre, une éternité de Simone Landry

Encore quelques années à vivre, une éternité de Simone Landry

Recueil de poèmes publié aux éditions L’Harmattan avec une préface d’Anne de Commines

jeudi 29 octobre 2020 par Françoise Urban-Menninger

Pour imprimer


Dans la belle collection "Accent tonique" dirigée par Nicole Barrière qui vise à "inscrire les poètes dans l’histoire", la comédienne Simone Landry (de son vrai nom Simone Laffely) se livre corps et âme dans des textes lumineux qui nous ouvrent le contrechamp de tous les possibles.

Car dans le titre de cet ouvrage qui renvoie "les quelques années à vivre" à "l’éternité", on entend comme le dit Nicole Barrière "la confidence précieuse de ce qu’elle a appris dans le grand récit de la vie".
Comédienne, Simone Landry a prêté sa voix aux classiques, Corneille, Marivaux, Molière, avant de jouer dans les différents théâtres de Paris ou d’enregistrer des pièces radiophoniques. Au cinéma, elle joua dans Guet-Apens d’Alain Cavalier, parut aux côtés de Jean Gabin dans Le Gentleman d’Epsom, entre autres.
Engagée dans une ONG pour la Paix et la Liberté, elle en devient la représentante à l’UNESCO ! C’est dire le militantisme de cette femme hors du commun qui, parallèlement à ses diverses activités, s’est toujours consacrée à la poésie. C’est ainsi que depuis 2003, elle a fondé un prix de poésie féminine dont le jury présidé par Noëlle Châtelet honore les femmes lors de la journée qui leur est dédiée.
Dans son livre de poèmes, Simone Landry dit de la poésie qu’elle est "partie haute de la pensée/ musique des sphères de l’être humain". Avec ce premier poème qui ouvre le recueil, on reconnaît d’emblée que l’on ne sortira pas indemne d’une lecture qui a partie liée avec l’essence même de l’être.
Des vers lumineux tissent la trame de cet ouvrage telles des lignes de vie qui irradient sur la page blanche :"J’ai vu des pensées/ Comme des gouttes de soleil/ Glisser/Sur les marches du temps." Ces vers nous renvoient aux analyses de Gaston Bachelard qui évoque dans "L’intuition de l’instant" "la référence autosynchrone, au centre de soi-même". Et le philosophe d’ajouter "Le temps ne coule plus. Il jaillit".
Et quand le temps jaillit dans la poésie de Simone Landry, elle appréhende sa "cosmicité" dans une poésie limpide, aussi claire que de l’eau de roche : "La musique s’égrène/ Dans le feuillage/ Des larmes fraîches".
Simone Landry, qui nous a quittés cette année, nous lègue la part belle de son âme. Il nous appartient de lire, relire, faire connaître ses vers emplis de magnificence qui s’inscrivent au coeur du vivant et dont la chair vibrante des mots constitue son plus beau legs. "Le monde est mon pays/ L’universel ma patrie/ Au bord d’une fenêtre entrouverte/ j’aperçois l’espace, non-espace./ Le fil du temps n’est pas cassé./ Beauté en mouvement./ Et je croise les mains/ en remerciements.", écrit Simone Landry. C’est à nous de remercier Simone Landry pour qui la poésie fut "la partie la plus importante de sa vie" et qui a donné son nom au prix décerné chaque année le 8 mars en l’honneur de toutes les femmes connues ou inconnues pour leur engagement, leur force de créativité et de courage dans la vie.
Nicole Barrière, l’éditrice de ce livre, a su trouver les mots justes pour rendre hommage à l’auteure :"Merci chère Simone pour vos mots, vos engagements et de votre pugnacité qui sont pour moi, pour nous toutes et tous, exemples".

Françoise Urban-Menninger



Livres du même auteur
et autres lectures...

Copyright e-litterature.net
toute reproduction ne peut se faire sans l'autorisation de l'auteur de la Note ET lien avec Exigence: Littérature

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?


©e-litterature.net - ACCUEIL