Jacques Ferrandez
Jorge Semprun
Chantal Robillard
 Nimrod
Georges-André Quiniou
Philippe Sollers
Luc Blanvillain
Arundhati Roy
Jorge Luis Borges
Nâzim Hikmet

19 ans !




Accueil > LITTERATURE > Brèves de lecture > Le polygame solitaire - Brady Udall

Le polygame solitaire - Brady Udall
dimanche 24 mai 2020 par Jean-François Ponge

Pour imprimer


10-18, 2012, 816 pp., traduction de Michel Lederer

Le polygame solitaire, un oxymore qui nous met, dès le titre, dans l’ambiance de ce roman inclassable nous plongeant dans l’univers des mormons fondamentalistes, toujours adeptes contre vents et marées du "mariage plural". Ils ne sont pas avares de contradictions ces "polygs" qui croient faire le bonheur de leur progéniture en la contraignant à vivre sous le même toit, dans des conditions matérielles (et d’hygiène) de plus en plus déplorables à mesure que la famille s’accroît. Golden Richards, le "chef" de famille, a bien du mal à régenter son royaume et préfère passer le plus de temps possible dans sa caravane, en mentant à tout le monde puisqu’il n’a pas le droit d’enfreindre le "Principe", texte sacré qui régit le quotidien des adeptes. Malgré les drames qui se nouent, surtout centrés autour de la figure de Rusty, adolescent en révolte que chacun se refile comme une patate chaude, l’humour est présent tant les situations les plus cocasses s’accumulent au fil des pages. Le ton général du récit est une ironie douce-amère, qui préserve la galerie de nombreux personnages de la tendance spontanée à ne voir que des "bons" et des "méchants". Les sentiments de l’auteur à l’égard de cette forme de religion héritée des premiers temps du mormonisme (qui a rejeté depuis plus d’un siècle la polygamie) nous resteront d’ailleurs totalement ignorés. On peut voir dans le destin de la famille Richards un raccourci de la société tout entière, qui perdure au milieu des drames les plus sanglants car vivre ensemble est le seul moyen qu’a trouvé l’humanité pour survivre. Mais on peut y voir aussi un plaidoyer pour l’amour et une fine analyse psychologique des liens complexes qui se tissent entre hommes et femmes, parents et enfants, collègues de fortune ou d’infortune. Et on peut enfin l’apprécier comme un formidable roman d’aventures, tant les péripéties les plus inattendues maintiennent l’attention tout au long du récit.

Copyright e-litterature.net
toute reproduction ne peut se faire sans l'autorisation de l'auteur de la Note ET lien avec Exigence: Littérature

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


©e-litterature.net - ACCUEIL