Noam Chomsky
René Char
Gazmend Kapllani
Amélie Nothomb
Panaït Istrati
Guy de Maupassant
Rainer Maria Rilke
 Hölderlin
Michel Schneider
André  de Richaud

19 ans !




Accueil > BEAUX-ARTS > José de Guimaraes

José de Guimaraes
lundi 29 juillet 2019 par Françoise Urban-Menninger

José de Guimaraes au musée Würth à Erstein

Artiste de renommée internationale, José de Guimaraes présente un parcours atypique. Ses oeuvres inclassables, anticonformistes n’obéissent qu’à sa vision toute personnelle de l’art et de son histoire.

Né en 1939, José de Guimaraes qui a emprunté son nom à sa ville natale au Portugal, se plaît à casser les codes, à bousculer les repères de l’art officiel en élevant au rang d’oeuvres universelles ses créations inspirées par l’art africain, précolombien, japonais ou chinois.

Car pour ce plasticien hors norme, il n’y a pas d’échelle de valeurs entre les différentes cultures. L’art occidental s’est mis arbitrairement en avant alors que les arts premiers ne bénéficient pas du même éclairage.

Voilà pourquoi José de Guimaraes, séduit par l’Angola, où il a vécu sept ans, s’est passionné pour l’anthropologie et a entrepris une collection de plus de 5000 masques et statuettes africaines en provenance du Mali, Angola, Nigeria, Cameroun...Cette collection fait partie intégrante de ses créations personnelles, elles en sont une source inépuisable d’inspiration car elles ont partie liée avec notre inconscient collectif. C’est pour cela que bon nombre de pièces sont présentées sur une immense estrade et dialoguent avec ses oeuvres au musée Würth à Erstein jusqu’au 15 mars 2020.

C’est ainsi que l’on découvre à travers les papiers découpés, les peintures sur bois, les compositions monumentales, une histoire de l’art revisitée par José de Guimaraes qui nous donne à contempler une Joconde noire qui renvoie tout à la fois aux arts d’Afrique et au cubisme.

L’influence de l’art précolombien transparaît dans ses créations qui font se rencontrer les civilisations aztèques et mayas avec notre monde contemporain.
L’idée de José de Guimaraes consiste à brouiller tous les repères spatio-temporels afin que chaque œuvre évolue dans cette sphère universelle où, selon ses dires, tout un chacun peut « écouter les images ».

Nul doute que les images rayonnantes, prégnantes d’une envoûtante et mystérieuse poésie possèdent le pouvoir de toucher notre âme et notre esprit en transcendant tous les discours dont la rationalité est bien trop éloignée de la pensée magique de notre enfance !

Françoise Urban-Menninger

Photos : Claude Menninger

Copyright e-litterature.net
toute reproduction ne peut se faire sans l'autorisation de l'auteur de la Note ET lien avec Exigence: Littérature

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


©e-litterature.net - ACCUEIL