Toni Morrison
Yves Clavaron
Lionel-Edouard Martin
Julia Deck
Noam Chomsky
René Char
Gazmend Kapllani
Amélie Nothomb
Panaït Istrati
Guy de Maupassant

19 ans !




Accueil > BEAUX-ARTS > Valérie Braud : Le volume est une forme d’expression

Valérie Braud : Le volume est une forme d’expression
dimanche 30 décembre 2018 par Abdelali Najah

Valérie Braud : Le volume est une forme d’expression.


L’artiste française Valérie Braud forge son monde sculptural avec rigueur et abnégation, des figures en grillage et en treillis qui interpellent des scènes de la vie dans les mystères des abysses, à savoir un monde à part au milieu de nulle part qui incitait les philosophes du temps jadis. Des sculptures inaccoutumées et insolites et qui puisent dans une quête incessante et très originale du volume. Une aimance assoiffée d’errance et des préoccupations sur la relation du temps et de l’espace conditionnées par le questionnement incessant sur la condition humaine.
Valérie Braud voyage inlassablement d’une œuvres vers une autre afin de pouvoir matérialiser la « chose » insaisissable dans les labyrinthes de la connaissance.
Valérie Braud a eu l’amabilité de nous accorder cette entrevue pour le plaisir des lecteurs.

- Présentation aux lecteurs :
Native de Toulouse, Valérie Braud commence par la peinture et le dessin, rapidement son gout pour la matière se décèle en travaillant le pastel gras. Plus tard, elle rejoint un atelier de modelage à Paris où elle rencontre son premier amour l’argile sensuelle et délicate.
Dès cette période, elle ne cesse de consacrer sans relâche son travail et son temps pour les volumes

- Les débuts dans les arts plastiques :
Forte d’une expérience et formation professionnelle dans le domaine du décor et du moulage, je requière très vite une aisance et une liberté d’expression. Mon gout pour les gros volumes et l’exécution de pièces de grande ampleur me sont alors familières.
Dans ma région natale, je commence à exposer dans des collectifs d’artistes des pièces en argile et des sculptures en grillage. Des expositions, des commandes privées, des partages, des échanges, des rencontres fortuites, des coups de cœur, des histoires, une phrase, un mot, une odeur et une idée… tout cela alimente ma création au fil du temps. Je ne cherche rien et ne fais qu’accueillir ce que la vie m’offre sur mon chemin.

- Les raisons d’une quête sculpturale :
Si raison il y a, je n’en connais pas.
Je recherche à émerveiller, à essayer un instant de retrouver un brin, une essence de l’enfance, en toute liberté avec spontanéité, instinct naturel et joie…
Le volume est une forme d’expression.
- La sculpture, c’est quoi :
C’est un mode de vie. Je transfère des émotions. J’ai un rapport particulier au volume : Plus la sculpture prend forme, plus elle est présente, plus je m’efface et disparait enfin lorsqu’elle est terminée
Nous somme alors détachée l’une de l’autre, la relation est terminée.
- Des sculptures en grillage et en treillis organiques et marines sont inspirées par les abysses et les formes atypiques. Pourquoi ce choix original :
Les abysses est un monde mystérieux, fantastique, méconnu, isolé du monde des humains, inexploré, inaccessibles, dans les profondeurs noirs ; et pourtant, si merveilleux à observer : des formes délicates, subtiles, fragiles et d’une grande beauté, une finesse à couper le souffle, des couleurs insoupçonnées, des fluorescences et des équilibres de vie extraordinaires.
Un monde qui suscite surprise, étonnement, beauté pure de la nature et poésie…

- Le travail du grillage et du treillis nécessite une maitrise et un perfectionnement de haut niveau. Comment façonner ces matériaux afin qu’il puisse répondre à l’inspiration artistique :
Je les façonne avec des pinces. La transparence est au cœur de ce travail.
C’est paradoxal, d’habitude on crée des formes pour obtenir un objet plein, compact. Mais, j’ai un raisonnement inverse, je constitue des couches successives qui permettent de laisser du vide ou de l’espace afin que la lumière ait un rôle prépondérant. Comme une construction architecturale, l’intérieur de ma sculpture est aussi importante que l’extérieur : l’ossature et l’enveloppe, l’un ne va pas sans l’autre, et forme un tout harmonieux qui trouve sa dimension avec la lumière, la clarté, les zones d’ombre, la diffusion, les reflets et l’environnement qui l’entoure….
C’est un matériel qui me procure transparence, légèreté, poésie, émerveillement et fragilité de part son rendu.
Avec le grillage et le treillis, je peux à la fois : construire, assembler, mettre en forme, obtenir une finition très ajourée, subtile et fine comme un couturier travaillant ses points.

- Expositions :
2001 / 2002
Participation à 2 Expositions collectives à la Forge de Belleville à Paris.
2006 / 2008
Commande privée auprès de particuliers
2011 / 2013
Expositions collectives association au « Fil des filles » à Perpignan.
2014
Exposition personnelle à Amélie les Bains.
2015
Exposition collective « O Temps d’Artistes » à Collioure.
Exposition personnelle « Sophia Décoration » à Perpignan.
2017
Exposition Galerie Can Cago à Céret.
Commande privée auprès de particuliers.
Exposition collective Mané Boutique à Collioure.
Exposition personnelle Maison des Arts au Barcarès
Exposition collective Festival International Ode To Life Palais Royal Podgorica Monténégro
-Exposition avec Titos Kontou et les 2 coréens Hong Illwa et Lee Young In :
Une opportunité d’exposer avec des artistes qui exposent à l’international.
J’étais invitée d’honneur
Mon travail s’harmonisait avec leurs créations car c’est un travail rigoureux, subtil, exigeant, fin, délicat, personnel et identifiable.

Copyright e-litterature.net
toute reproduction ne peut se faire sans l'autorisation de l'auteur de la Note ET lien avec Exigence: Littérature

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


©e-litterature.net - ACCUEIL