Jacques Ferrandez
Jorge Semprun
Chantal Robillard
 Nimrod
Georges-André Quiniou
Philippe Sollers
Luc Blanvillain
Arundhati Roy
Jorge Luis Borges
Nâzim Hikmet

20 ans !




Accueil > LITTERATURE > Brèves de lecture > Civilisations, Numéro 5, anthologie dirigée par Hélène Marchetto

Civilisations, Numéro 5, anthologie dirigée par Hélène Marchetto

Ouvrage publié par les Vagabonds du Rêve

mercredi 24 octobre 2018 par Françoise Urban-Menninger

Pour imprimer


La couverture illustrée par Hélène Marchetto qui a rassemblé les textes de cette anthologie nous ouvre d’emblée le regard sur "le creuset dans lequel est fondu l’imaginaire" selon ses propres termes. Dix-neuf auteurs nous invitent à appréhender les mystères de civilisations perdues ou à venir et dont nous savons pertinemment comme l’affirmait Paul Valéry qu’elles sont "mortelles".

Estelle Faye et Alberto Arrecchi s’aventurent sur les traces de mondes oubliés, voire disparus tels ceux des Incas ou de l’Atlantide qui hantent toujours notre mémoire collective et archaïque. Renaud Ehrengardt résume bien d’une phrase cette perception des mondes anciens dont les réminiscences se perpétuent en nous :"Ils s’étaient enterrés dans les sous-sols, mais avaient enfoui l’ancien monde plus profondément dans leur cerveau".

Dounia Charaf nous convie à côtoyer un droïde qui n’est autre qu’un vieux robot auquel on a greffé des "gènes humains"...Mais la réalité ne défie-t-elle pas la fiction ?

Dans un conte cruel par son aveuglante lucidité, Bérangère Monraisse narre le choix d’Ignis qui n’hésite pas à sacrifier sa fille afin que le monde reste dans les ténèbres...Pascal Bayle, quant à lui, nous donne à lire un texte sur la recherche d’un autre monde, une aspiration millénaire de notre humanité en déshérence ! Mais Rimbaud nous le disait déjà d’une autre manière "La vraie vie est ailleurs..."
L’humour est également de la partie dans cette anthologie riche en surprises avec "La nuit facétieuse" de Chantal Robillard qui n’hésite pas à faire sombrer "les envahisseurs terriens" dans une crevasse qui les anéantit.

Sur ce même thème de la nature vengeresse, Ketty Steward nous apprend que "La Mauvaise Herbe" n’est autre que "l’espèce humaine" mais fort heureusement, la nature s’est chargée de l’éradiquer !

N’oublions pas les récits de Lalex Andrea, Jean-Pierre Andrevon, Céline Ceron Gomez, Loïc Daverat, Ian Larue, Morgane Marchand, Johanna Marines, Mara Sedan Timothée Rey, A.R Morency et Ugo Bellagamba qui nous octroie les mots de la fin avec une belle lueur d’espoir :"Devant eux, au-dessus des montagnes, deux soleils cheminent vers leur zénith et une civilisation naît".

Françoise Urban-Menninger

Copyright e-litterature.net
toute reproduction ne peut se faire sans l'autorisation de l'auteur de la Note ET lien avec Exigence: Littérature

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


©e-litterature.net - ACCUEIL