Amélie Nothomb
Franck Bouysse
Tristan Corbière
Dido Sotiriou
Daniel Cohen
François Cheng
Jacques Ferrandez
Jorge Semprun
Chantal Robillard
 Nimrod

20 ans !




Accueil > LITTERATURE > Les pièges de l’exil - Philippe Kerr

Les pièges de l’exil - Philippe Kerr
lundi 27 novembre 2017 par Meleze

Pour imprimer


Editions du seuil Paris 2017

Cet auteur de roman policier a l’art de se servir de l’histoire comme trame de fond de ses intrigues. Philippe Kerr comme nous en avions déjà rendu compte dans une récente recension utilise l’histoire du nazisme pour faire vivre les aventures de son Héros Bernard Günther.

Il utilise les archives de la guerre qu’on peut consulter en Grande Bretagne pour faire émerger des épisodes mal connus. Cette fois il s’agit du naufrage du cargo Wilhelm Gustlof chargé de 9400 personnes au départ de Konigsberg la capitale de la Prusse orientale.

L’auteur aboutit à une intrigue extrêmement tarabiscotée et produit un livre plutôt difficile à lire.
Il veut rendre compte à la fois de la pénétration des nazis dans le système de sécurité de l’Allemagne de l’est dont l’acronyme était HVA et de l’aide que ce HVA apporte aux Russes dans la désinformation qui a entouré constamment après la 2°guerre mondiale l’affaire d’espionnage anglaise par laquelle le maître espion Kim Philby a exporté en Russie les secrets de la bombe atomique.

Il y a désinformation parce que nous sommes en 1951 que les deux premiers anglais du réseau Philby qui se nomment anglais Burgess et Mac Lean travaillant pour les Russes viennent de réussir à s’échapper de Grande Bretagne en Russie de telle sorte que leurs chefs cherchent s’ils sont isolés ou s’ils ont gardé des appuis derrière eux. En effet ils ne constituaient que la moitié du réseau qui va vivre encore une dizaine d’années justement grâce à la désinformation décrite par Philippe Qu’erre.

Le sujet est audacieux et novateur. Les secrets de la 2°guerre mondiale sont loin d’être épuisés. C’est peut-être une théorie du complot que d’affirmer que ces secrets ne sont pas épuisés. Mais Kerr est convaincant. C’est plutôt un fait. Allemands et Russes continuent d’utiliser leurs archives pour se défier dans leur désir de devenir la plus grande puissance continentale en Europe.



Livres du même auteur
et autres lectures...

Copyright e-litterature.net
toute reproduction ne peut se faire sans l'autorisation de l'auteur de la Note ET lien avec Exigence: Littérature

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


©e-litterature.net - ACCUEIL