Jacques Ferrandez
Jorge Semprun
Chantal Robillard
 Nimrod
Georges-André Quiniou
Philippe Sollers
Luc Blanvillain
Arundhati Roy
Jorge Luis Borges
Nâzim Hikmet

19 ans !




Accueil > Vos Travaux > Henri Lopes

Henri Lopes
dimanche 18 mars 2007 par Liss Kihindou

Pour imprimer


Joyeux anniversaire Henri LOPES

Joyeux anniversaire Henri LOPES !

Nous connaissons ou avons déjà entendu parler d’Henri Lopes, un des auteurs majeurs francophones, mais peut-être aussi ne le connaissons-nous pas. Né en 1937, il va fêter cette année son 70e anniversaire, une bonne raison de relire ou de découvrir une de ses œuvres.



  Qui est Henri LOPES ? Il mène de front une carrière politique et littéraire. Ancien premier ministre du Congo-Brazzaville, il est actuellement l’ambassadeur du Congo Brazzaville en France. Mais il est aussi l’un des ambassadeurs les plus renommés de la littérature africaine à travers le monde. Ses œuvres font l’objet d’innombrables recherches. On peut voyager à travers elles en suivant ce fil d’Ariane que semble être la question de l’identité, plus précisément de la quête d’identité.

     C’est en effet une thématique majeure de son œuvre. Dans plusieurs de ses romans, le héros ou l’héroïne est métisse, comme l’auteur lui-même, mais même quand il (elle) ne l’est pas, on sent toujours le profond questionnement, la recherche d’un équilibre face aux différents héritages, face aux différentes forces qui font osciller l’être intérieur du personnage. L’héroïne de Sur l’autre rive organise carrément sa disparition pour renaître sous une nouvelle identité.

     Certains titres mêmes, choisis par Henri Lopes pour ses œuvres, laissent bien transparaître la question du métissage.  Le roman que nous allons vous présenter a pour titre « Le lys et le flamboyant ». On a bien là l’évocation de deux origines différentes à travers ces deux plantes appartenant à des univers différents. C’est à notre avis le roman de l’auteur le plus représentatif de la question du métissage.

     Quant à son dernier-né, il s’intitule « Ma grand-mère bantoue et mes ancêtres les Gaulois »

     Henri LOPES a obtenu le Grand Prix de la francophonie pour l’ensemble de son œuvre en 1993. Lui-même est devenu l’un des acteurs de la Francophonie (membre du Haut Conseil de la Francophonie) Et puisqu’il fête ses soixante-dix ans en cette année 2007, nous espérons que le monde littéraire saura lui rendre un hommage mémorable.

Zone de Texte: Ses œuvres
(Les dates citées correspondent à la première publication, certaines des œuvres ayant été plusieurs fois rééditées)
- Tribaliques, Nouvelles, Editions Clé, 1971, Grand Prix de littérature de l’Afrique noire 1972
- La Nouvelle romance, roman,  Clé, 1976
- Sans tam-tam, Clé, 1977
- Le Pleurer-rire, roman, Présence Africaine, 1982, Prix Alioune Diop de littérature 1983
- Le Chercheur d’Afriques, roman, Ed. du Seuil, 1990, Grand Prix de littérature d’Afrique noire
- Sur l’autre rive, roman, Ed. du Seuil, 1992
- Le lys et le flamboyant, roman, Ed. du Seuil, 1997
- Dossier classé, roman, Ed. du Seuil, 2002
- Ma grand-mère bantoue et mes ancêtres les Gaulois, Essai, Gallimard, 2003
  

LE LYS ET LE FLAMBOYANT

     Pour commencer, deux épigraphes (citation placée en début de texte) annoncent la couleur. Il s’agit d’une citation de Paul Valéry « Je n’ai jamais su qui j’étais, et j’ai toujours su qui je n’étais pas… » et une autre de Fernando PESSOA « … ainsi je fus semblable aux autres sans aucune ressemblance, frère de chacun sans être d’aucune famille ». Le programme est donc donné, il s’agira pour l’auteur de dire la difficulté d’être métis. 

     L’héroïne du roman, c’est une femme aux multiples visages, aux multiples identités. Monette pour les proches, Kolélé pour d’autres, elle est pourtant née Simone Fragonard. Monette est aussi une femme aux multiples adresses. En effet elle part de pays en pays, à la recherche d’un point d’attache qu’elle ne trouvera qu’à sa mort. 

     Mais qu’on ne s’y méprenne pas, ce roman ne concerne pas seulement les métis, il nous interpelle tous car nous sommes tous, d’une manière ou d’une autre, des métis. Au matin du XXIème siècle, nous nous trouvons plus que jamais au carrefour de plusieurs cultures, nous devons brasser plusieurs langues, nous sommes appelés à l’universel, et c’est la musique qui se dégage de ce roman : le désir d’universalité.

      

 

Liss KIHINDOU.

Copyright e-litterature.net
toute reproduction ne peut se faire sans l'autorisation de l'auteur de la Note ET lien avec Exigence: Littérature

Messages

  • Voici un texte bien fourni qui présente l’auteur Henri Lopes dans sa globalité au niveau littéraire.Etr tous ses romans sont présentés avec objectivité en mettant en relief les récits rapportés où les "héros-femmes" occupent une place prépondérante. Une oeuvre qui semble revéler la lutte des femmes dans la société africaine. Et on pourrait dire que l’oeuvre de Lopes se situe au confluent de l’émancipation de la femme et du métissage.
    Bravo liss ! pour cette étude qui donne neviede relire les romans de l’auteur.

  • Henri Lopes est l’ecrivain le plus repandu quand il s’agit de l’emancipation de la femme et surtout la femme africaine. L’image des ndoumbas a travers tous ses romans m’ont interesse for bien. Il ne condamne pas la femme mais cherche a ressortir son militantisme. Dossier classe ou il a parle d’un heros est entoure pas des femmes.

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?