Akira Mizubayashi
Emmanuel Ruben
 Virgile
Xavier de Moulins
 Sojourner Truth
Laocratia Lakka
Laurine Roux
Dieudonné Gnammankou
Dany Laferrière
Jean-Jacques Schuhl

22 ans !




Accueil > BEAUX-ARTS > Robert Rauschenberg

Robert Rauschenberg
lundi 22 mai 2006 par Yvette Reynaud-Kherlakian

Pour imprimer


Robert Rauschenberg :

enfin un peintre qui tente de faire voir notre monde dans sa profusion, ses juxtapositions chaotiques, ses mouvances -en évitant la simplesse de l’abstraction et l’engorgement brutal dans l’objet.

Il ne me semble pas juste de dire, comme le fait le papier qui présente l’exposition, que Rauschenberg est un « pont » entre expressionnisme abstrait et Pop Art. Il m’apparaît plutôt qu’il dépasse et le constat d’échec qui se réfugie dans la forme sèche ou la tache colorée et l’acharnement à traquer la vulgarité de la chose - objet ou visage - jusqu’à une problématique assomption. La variété des techniques utilisées donne toujours le sentiment d’un regard attentif, travailleur, qui cherche à délivrer une présence.

Le jeu du Synapsis Shuffle est grave : y a-t-il eu, y aura-t-il quelque jour ce moment où les 52 panneaux seront assemblés selon un ordre interne imprévisible et nécessaire ? Ce jeu symbolise peut-être l’enjeu de la peinture, l’enjeu de l’art : rencontre entre la subjectivité d’un regard et l’universalité d’un dévoilement, entre l’arrangement futile surgi de l’instant et la densité du destin, entre l’occasion réductrice et le pari de la création...

Copyright e-litterature.net
toute reproduction ne peut se faire sans l'autorisation de l'auteur de la Note ET lien avec Exigence: Littérature

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?