Récemment lus :

Yasmina Khadra
Régis Debray
Dominique de Villepin
Antoine George
Jean-Marie Rouart
Pablo Neruda
Ohran Pamuk
Georges Séféris
E.M. Forster
Anne Bourrel

17 ans !

Exigence: Litterature
      ACCUEIL
      Rechercher
      Anciens éditos
      Réagir
      La théorie
      Vos Textes
      Bibliographies
      Concours et Prix
      Manifestations
      Vos publications
      Espace Critiques
      Livres en ligne
      Devenez Critique
      Liens
      NOUS
      Recommander
      Mon Libraire
     
Exigence: Litterature Edition Toutes les annonces de cette rubrique

Passer une annonce dans cette rubrique

Signes et balises


Chers lecteurs et amis,

Signes et balises en presque-décembre (c’est-à-dire aujourd’hui 29 novembre), c’est le beau billet de Fabien Ribery sur son blog L’intervalle, sur la correspondance de Victor Serge et Laurette Séjourné : « Victor Serge au Mexique : le dernier exil d’un révolutionnaire amoureux »

En décembre-décembre, le samedi 2, c’est le salon du livre de la Résistance, à la Fondation de la Résistance, 30 boulevard des Invalides (Paris 7e), de 4 à 18h. Ivan Denys y sera (sous réserve). Merci à Jean Novosseloff et à la librairie Delamain.

Le mardi 5, entre 9h et 10h, je causerai dans le poste à propos des deux derniers titres de la maison. Ce sera sur Aligre FM, dans l’émission « La vie est un roman » – merci à Yves Tenret.

A partir du 7, et jusqu’au 4 janvier, Signes et balises sera à la Halle Saint-Pierre (Paris 18e), à la librairie FMR, à l’initiative des éditions L’œil d’or et de Julien Delorme – qu’ils en soient remerciés aussi.

Le lundi 11, Artur Klinaù viendra tout spécialement de Minsk, sa ville dont il parle si bien dans Minsk cité de rêve, à l’occasion de l’événement « Traduire sans balises. Littératures en Biélorussie », organisé par les éditions Le Ver à soie – Virginie Symaniec éditrice, et Signes et balises. Un second écrivain biélorusse, Alhierd Bachareviè, y sera également et tous deux dialogueront avec leurs traducteurs (Jacques Duvernet et Alena Laptniova). La poétesse et photographe Yulia Tsimafeyeva y participera également. Cette belle soirée aura lieu à L’Autre Livre, 13 rue de l’École polytechnique (Paris 5e), à partir de 19h. C’est gratuit, bien sûr, et on pourra même boire un petit coup à la fin.

Et le lendemain même, le mardi 12, Artur Klinaù prend le train pour Bruxelles, pour une soirée à la librairie Librebooks, à 18h30. Merci à Antonio Parodi et à Nicolas Auzanneau qui en ont eu l’initiative.

Bref, de quoi remplir les chaussons pour sous le sapin – car ça venir très vite.

Anne-Laure Brisac pour les éditions Signes et balises


www.signesetbalises.fr

Vient de paraître
Écris-moi à Mexico. Correspondance inédite 1941-1942, de Victor Serge et Laurette Séjourné

Le Garçon en polaroïds, de Shaun Levin, traduit de l’anglais par Étienne Gomez